dimanche 26 août 2012

Les amants de l’étang.

J’avais été invité à donner un concert, en compagnie d’autres musiciens, dans un château. Nous devions jouer trois soirs de suite, et comme l’endroit était isolé, on nous fit dormir dans les chambres du château. Le premier soir, après le concert, on nous invita à boire. On parla de choses et d’autres, et quelqu’un demanda si on voyait toujours la dame de l’étang. « Qui est la dame de l’étang ? demandai-je. — Si vous croyez à ces choses-là, jeune homme, répondit un vieil homme aux cheveux ébouriffés, il y a près de l’étang... [Lire la suite]
Posté par Milenko à 18:39:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 19 août 2012

La belle ténébreuse.

Terrifiante… Fascinante…   Sa peau est plus blanche que la neige Ses longs cheveux sont d’argent et d’or Sur son trône d’ivoire elle siège Son nom est tant redouté : la Mort.   De nombreuses fois j’ai voulu la rejoindre Mais elle me repousse. Et pourtant dans ce fleuve j’ai cru l’atteindre Que ses mains étaient douces ! Que son souffle était chaud quand le mien m’a manqué Quand sous mon oreiller j’ai voulu m’étouffer ! Quand de toutes mes forces j’ai serré Mon écharpe s’est métamorphosée Autour... [Lire la suite]
Posté par Milenko à 13:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 11 août 2012

J’ai sauté…

J’ai sauté… C’était le seul espoir qui me restait. La Lune brillait très fort cette nuit-là. J’ai franchi la balustrade du pont. J’ai regardé droit devant moi les lumières impassibles de la ville. J’ai respiré une dernière fois l’air froid de la nuit Mes doigts agrippés au bord du pont ont lâché prise un à un.   J’ai sauté… Je sens le vent glacial contre mes joues. Je vois le fleuve gelé prêt à m’accueillir. J’entends mon cœur battre si fort !   J’ai sauté… La glace m’écorche la peau. L’eau noire du... [Lire la suite]
Posté par Milenko à 19:53:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 8 août 2012

Les roses rouge sang du soleil couchant

Les roses rouge sang du soleil couchant S’éparpillent sur mon cadavre sanglant, Les pétales noirs des roses de la nuit Te recouvrent peu à peu ; la Lune luit Et veille sur la clairière où je t’ai laissé Pour t’accorder ce que je n’ai pu te donner.   Je hais cette lame sur ton cou délicat Je hais cette lame qui a tranché ta vie Pourtant je m’en suis tant de fois déjà servi Sans me poser ni problème ni question Exécutant les contrats sans émotion Mais là, tout était si différent : là, c’était toi… Sur tes... [Lire la suite]
Posté par Milenko à 18:26:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,