J’ai sauté…

C’était le seul espoir qui me restait.

La Lune brillait très fort cette nuit-là.

J’ai franchi la balustrade du pont.

J’ai regardé droit devant moi les lumières impassibles de la ville.

J’ai respiré une dernière fois l’air froid de la nuit

Mes doigts agrippés au bord du pont ont lâché prise un à un.

 

J’ai sauté…

Je sens le vent glacial contre mes joues.

Je vois le fleuve gelé prêt à m’accueillir.

J’entends mon cœur battre si fort !

 

J’ai sauté…

La glace m’écorche la peau.

L’eau noire du fleuve m’étreint.

Mes poumons se serrent, me brûlent.

Jamais je ne me suis senti aussi vivant !

 

J’ai sauté…

La belle ténébreuse m’effleure.

Elle me prend dans ses bras.

J’ai si mal, mais bientôt elle y mettra fin.

 

J’ai sauté…

L’impitoyable vie revendique sa proie,

Elle m’arrache à la douce et létale étreinte.

Vie et Mort me désirent toutes deux.

Aussi cruelles l’une que l’autre,

Elles jouent une effroyable partie d’échecs

Dont je suis l’enjeu.

 

J’ai sauté…