dimanche 26 août 2012

Les amants de l’étang.

J’avais été invité à donner un concert, en compagnie d’autres musiciens, dans un château. Nous devions jouer trois soirs de suite, et comme l’endroit était isolé, on nous fit dormir dans les chambres du château. Le premier soir, après le concert, on nous invita à boire. On parla de choses et d’autres, et quelqu’un demanda si on voyait toujours la dame de l’étang. « Qui est la dame de l’étang ? demandai-je. — Si vous croyez à ces choses-là, jeune homme, répondit un vieil homme aux cheveux ébouriffés, il y a près de l’étang... [Lire la suite]
Posté par Milenko à 18:39:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 8 août 2012

Les roses rouge sang du soleil couchant

Les roses rouge sang du soleil couchant S’éparpillent sur mon cadavre sanglant, Les pétales noirs des roses de la nuit Te recouvrent peu à peu ; la Lune luit Et veille sur la clairière où je t’ai laissé Pour t’accorder ce que je n’ai pu te donner.   Je hais cette lame sur ton cou délicat Je hais cette lame qui a tranché ta vie Pourtant je m’en suis tant de fois déjà servi Sans me poser ni problème ni question Exécutant les contrats sans émotion Mais là, tout était si différent : là, c’était toi… Sur tes... [Lire la suite]
Posté par Milenko à 18:26:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 27 juillet 2012

Les pétales noirs des roses de la nuit

Les pétales noirs des roses de la nuit Tombent épars sur mon visage J’aurais désormais le même âge Eternellement vingt ans, mais je t’en supplie ! Ne laisse pas mon corps sans sépulture Que cesse cette terrible torture ! Déjà les animaux de la forêt Sentent mon cadavre Et s’approchent Toi, mon doux assassin, si tu voulais Lui offrir un havre Sous la roche…   Un an à t’aimer à la folie, Un an à t’appartenir, Offert, éperdu… Mais j’ai toujours su Qu’un jour tout allait finir, Qu’un jour tu mettrais fin à... [Lire la suite]
Posté par Milenko à 19:57:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 24 juillet 2012

Le pêcheur et l'être de la mer.

Je devais me rendre à une destination qui n’était accessible que par la mer. À bord du bateau, comme j’étais tout seul et que je ne connaissais personne, je passais le temps en déambulant sur le pont. La nuit était calme et claire. Il n’y avait pas un souffle de vent. Dans l’eau, on pouvait voir se refléter la Lune. Tout à coup, la mer s’agita. Le bateau était balloté d’un côté et de l’autre, et pourtant il n’y avait pas de vent. Dans le bateau, personne n’avait ressenti ce ballotement. Et tout à coup j’entendis s’élever un chant,... [Lire la suite]
Posté par Milenko à 19:46:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,